Elise Gessier est plasticienne et s’intéresse aux processus d’usure de la matière. Pour elle, cette déliquescence concerne nombre d’éléments qui ont perdu forme, couleur, texture ou usage premier. C'est à partir de l’analyse de ces mutations physiques et plastiques que chemine sa réflexion sur ce qu’elles font potentiellement gagner à ces corps qui nous apparaissent inertes, sans intérêt, voire répulsifs. Ses relevés, aléatoires et instinctifs dans un premier temps, sont passés au filtre de ce qu'ils disent de la déliquescence des lieux visités, avant d'être digérés et compilés. Redonner vie à ces espaces déchus, en se mélangeant à eux, en jouant avec leurs contours et textures, et leur permettre ainsi une nouvelle définition, un nouveau support de projection sensible et vivant. Parcellaires et dépréciés, ces lieux donnent à voir un extrait de leur mémoire. S’y confronter, c'est aussi accepter notre propre pollution et le sens qu'elle véhicule. En revisitant ces angles morts, elle nous montre que l’usure de la matière ne la rend pas silencieuse pour autant. Dans l'analyse des pour et des contre, elle choisit le contre, l'envers, le négatif, le yang, le mal, le bas, le sale. Saisir l’envers, pour révéler l'endroit sous un jour inédit.

Ce site présente ses travaux visuels dédiés à la musique : photos promo, clips, vidéo de fond de scène, visuel pochette, univers visuels sur internet et collaborations diverses avec des musiciens.

Created with Mozello - the world's easiest to use website builder.

 .